Mer Mer

Saison balnéaire 2022 : l'été s'installe à Marseille !

Depuis le 1er juin et jusqu'au 31 août 2022, les Marseillaises, les Marseillais et les visiteurs pourront profiter de 21 plages sur les 57 km de façade maritime du littoral marseillais. 

Pour cette nouvelle saison balnéaire, la Ville de Marseille se mobilise pour assurer l’accessibilité, la santé, la tranquillité et une qualité de baignade optimale à toutes les Marseillais et tous les Marseillais.

Chaque année, 7 millions de touristes visitent la cité phocéenne et 2 millions de personnes profitent des plages marseillaises. Une destination balnéaire au patrimoine naturel exceptionnel, devenue incontournable au cœur de la Méditerranée, une destination phare du sud de l’Europe.
 

Un été pour toutes et tous sur les plages marseillaises

Marseille compte près de 21 plages qui bordent son littoral, naturelles ou artificielles, de sable ou de galets, de Corbière à la Pointe Rouge.

De nombreux agents municipaux œuvrent tout l’été pour assurer aux Marseillaises, aux Marseillais et aux touristes, les meilleures conditions d’accueil et de sécurité sur le littoral phocéen.


Des nocturnes à la plage des Catalans

La plage des Catalans accueille le public de 7 à 22 heures du lundi au vendredi et tout le week-end en continu du samedi 7 heures au dimanche 22 heures. Cette décision de la municipalité permet aux Marseillaises et aux Marseillais de profiter de la plage en soirée tout l’été.
 

Des plages surveillées

En  accord avec la préfecture de police des Bouches-du-Rhône, la mairie de Marseille met tout en œuvre pour garantir un accès aux plages en toute sécurité

Les postes de secours au service des Marseillais

Relais essentiels dans le dispositif de surveillance des 15 zones surveillées, 10 postes de secours sont opérationnels en période estivale pour assurer la sécurité des baigneurs sur les plages suivantes : 

  • Corbière
  • Prado Sud
  • Prado Nord
  • Huveaune
  • Catalans
  • Sormiou
  • Frioul Saint-Estève
  • Prophète
  • Bonneveine
  • Pointe Rouge


L’ensemble de ces postes répond aux trois exigences du dispositif (sécurité, hygiène et confort) et propose un niveau de prestation identique avec des sanitaires et des consignes gratuits (à l’exception de Sormiou et du Frioul).

Chaque poste de secours dispose de défibrillateurs cardiaques semi-automatiques, de postes radios mobiles permettant une liaison permanente avec les patrouilles sur terre et en mer, d’une pharmacie complète, de matériel médical dont l’oxygénothérapie, ainsi que des planches de secours en mer.

À partir du 1er juin et jusqu’au 31 août 2022, ces 10 postes de secours couvrent 15 zones de baignade surveillées :

  • Corbière Fortin, Corbière Batterie, Corbière La Lave (9h30 à 19h)
  • Frioul Saint Estève (10h à 18h)
  • Les Catalans (10h à 19h30)
  • Prophète (9h30 à 19h)
  • Prado Nord Petit Roucas (9h30 à 19h)
  • Prado Nord Grand Roucas (9h30 à 19h)
  • Prado Sud (9h30 à 19h)
  • Huveaune (9h30 à 19h)
  • Borély, Bonneveine (9h30 à 19h)
  • Vieille-Chapelle, Pointe Rouge (9h30 à 19h)
  • Sormiou (11h10 à 18h30)
     

Des plages accessibles à toutes et tous

Afin de permettre à tous les visiteurs de profiter pleinement des plages et de la baignade, la Ville de Marseille multiplie les initiatives en faveur des personnes à mobilité réduite (PMR) et, plus largement, des personnes en situation de handicap.

La municipalité propose ainsi cet été un dispositif particulier d’accompagnement d’accès à la baignade disponible des mois de juin, juillet et août sur la plage Prado Nord et sur le site de la Pointe Rouge.

Pour assurer la continuité du dispositif Handi-plage, la Ville de Marseille s’est dotée, cette année, de deux hippocampes. Ces fauteuils facilitent la baignade des personnes non-autonomes à la nage. Ces dernières peuvent également bénéficier de l’aide individuelle d’accompagnateurs présents tout l’été.

Huit  « Tiralos », dits véhicules amphibies, sont également mis à la disposition des personnes en situation de handicap lourd afin de rejoindre l’eau et de profiter de la baignade.

En savoir plus
 

Des services et des activités pour toutes et tous

Les sanitaires

Les plages surveillées, mais aussi celles situées entre le parc balnéaire du Prado et le Parc national des Calanques, sont équipées de toilettes ouvertes tous les jours aux horaires suivants :

  • 10h - 19h30 aux Catalans
  • 10h - 18h au Frioul
  • 9h15 - 18h45 sur les plages de Corbière, du Prophète, du Prado Nord et Sud, de l’Huveaune, de Borély, de Bonneveine et de la Pointe Rouge.

Ce maillage sanitaire entretenu par la Ville de Marseille permet de maintenir la qualité des eaux de baignade.

Les ensembles sanitaires installés à proximité des postes de secours et les espaces balnéaires du Prado, 8ème  arrondissement et  Mistral, 16ème  arrondissement sont entretenus chaque jour durant les heures d’ouverture.

Les consignes gratuites

Grâce aux nombreux recrutements de la saison estivale, la Ville de Marseille offre chaque année, gratuitement des services de consigne (situées à proximité des postes de secours) dans lesquelles les baigneurs peuvent laisser en toute sécurité leurs effets personnels. Les consignes sont ouvertes sur les mêmes horaires que les sanitaires.

Les douches sans savon

En accord avec l’ARS, et dans l’objectif de préserver la qualité des eaux de baignade, le dispositif de l’ensemble des douches sans savon du littoral est maintenu.

Les parcs à vélos

Au total, 13 parcs sont répartis sur le parc balnéaire du Prado. Des arceaux ont notamment été ajoutés aux abords des postes de secours.
 

Des eaux de baignade de qualité

La Ville de Marseille, soucieuse d’informer de façon la plus transparente les Marseillaises et les Marseillais, publie en temps réel sur le site www.marseille.fr un état de la qualité des eaux de baignade de ses 21 plages.

Très attentive à la qualité de l’eau de baignade, la Ville de Marseille met en place des contrôles, réalisés grâce à un dispositif de gestion quotidienne et d’analyse par biologie moléculaire performant, permettant d’assurer une large ouverture des plages tout au long de la saison estivale.

Ce dispositif permet de connaître la qualité des eaux de baignade le matin même, en seulement trois heures, alors qu’actuellement la méthode normalisée reconnue par les pouvoirs publics en France, ne permet d’être informé des résultats que 48 heures après le prélèvement. Marseille est ainsi à la pointe des villes balnéaires françaises grâce à l’utilisation de cet outil de technologie avancée.

La qualité des eaux mises à disposition des baigneurs durant la journée est communiquée en toute transparence. Les résultats de ces prélèvements sont diffusés auprès du public, sur le site www.marseille.fr et également par voie d’affichage sur les plages et sur les postes de secours avec, notamment la présence de drapeaux de couleur permettant d’identifier l’ouverture ou la fermeture de la plage.

En 2021, 1 493 analyses ont été effectuées :

  • 481 analyses officielles financées par la Ville de Marseille et réalisées par l’ARS (y compris les prélèvements)
  • 1  012  prélèvements pour analyses rapides ont été effectués par la Ville de Marseille
     

Des prélèvements tout au long de l'été

Des prélèvements et des analyses rapides seront effectués en cas de pollution en jours ouvrés du 1er juin au 31 août inclus et également les weekends et jours fériés, sur les 16 plages suivantes : La Lave ; Le Fortin ; Les Catalans ; Le Prophète ; Prado Nord ; Prado Sud ; Huveaune ; Borély ; Bonneveine ; Vieille Chapelle ; Pointe Rouge ; Bains des Dames ; Phocéen ; Sablette ; Bonne brise ; les Goudes.

Le bilan de 2021 :

  • Sur la saison 2021 : taux d’ouverture des plages de 99,14% ;
  • Dans la majorité des cas, les fermetures sont liées à des précipitations et aux violents orages qui impactent directement la qualité de l’eau ;
  • Dans d’autres cas, les fermetures sont exogènes au réseau d’assainissement et ont pour origine les plus probables des incivilités : rejets de bateaux de plaisance, déjections canines, déchets laissés sur la plage, etc.

Enfin, pour rappel et en vertu de ses devoirs de police, le maire de Marseille, peut décider d’interdire ou non l’accès aux plages du littoral marseillais pour protéger la santé des Marseillaises et des Marseillais. 

 

Un été durable

Afin de préserver sa biodiversité unique et son littoral exceptionnel, la Ville de Marseille met en place un contrôle régulier des différents espaces balnéaires ainsi qu’un accès à l’information environnementale pour les estivants.

Engagée pour le retour de la nature en ville, la municipalité s’assure que les plages et les espaces verts sont quotidiennement entretenus et mis en valeur par ses services.

Les cinquante hectares d’espaces verts situés le long des plages Gaston-Defferre (8ème  arrondissement) et du Roucas Blanc, (7ème  arrondissement) sont entretenus chaque jour. Les corbeilles, installées sur les plages, sont vidées tous les matins. Les allées, les pelouses, les rochers, les bacs à sable et les jeux d’enfants sont également nettoyés et entretenus lors de cette collecte.

La Ville de Marseille, ambitionne de parvenir au zéro déchet et zéro plastique, soutient les actions citoyennes de ramassage des déchets ainsi que les initiatives de dépollution du territoire portées par différentes associations telles que Clean my Calanques, 1 Déchet par jour, etc.
Très impliquée dans la convention sur la propreté des plages et la collecte sélective des déchets qui la lie à la Métropole, la Ville de Marseille veille à ce que les abri-bacs permettant de recycler les déchets soient bien opérationnels sur plusieurs plages de la rade Sud.
 

Des plages préservées du tabac

Depuis 2021, l’interdiction de fumer s’applique sur les 15 plages surveillées. La consommation de narguilé (chicha) est également proscrite sur toutes les plages du littoral marseillais. Cette décision municipale vise à protéger les usagers non fumeurs et à  préserver la biodiversité locale en réduisant le nombre de déchets liés à ces pratiques (mégots, charbons, etc.).
 

Une circulation apaisée

La Ville de Marseille organise dimanche 26 juin, une nouvelle édition du dispositif «La Voie est libre» qui offre aux promeneurs une journée sur un littoral apaisé, piétonnier et riche en animations, de la plage des Catalans jusqu’au parc Talabot.

À cette occasion, toutes les Marseillaises et tous les Marseillais ainsi que les touristes pourront se réapproprier les voies de circulation, habituellement très fréquentées par les voitures, en se déplaçant à pied, à vélo, en trottinette ou en rollers.

Tout au long de la saison balnéaire, les opérateurs de vélos et de trottinettes en libre service conventionnés avec la Ville de Marseille seront invités à proposer une offre renforcée afin d’inciter le public à délaisser la voiture pour se rendre sur le littoral.

Pour diminuer l’usage de la voiture et favoriser une circulation paisible favorable à la préservation de cet environnement exceptionnel, la municipalité propose des points d’information sur le parcours de “La Voie est libre” pour renseigner le public sur les actions en faveur de la transition écologique menées par la Ville de Marseille.
 

Un accès aux calanques en mobilités douces

La Ville de Marseille conseille fortement aux Marseillaises, aux Marseillais et aux visiteurs de privilégier les transports collectifs, les trottinettes ou les vélos pour se déplacer cet été, et, notamment dans les Calanques. Des bus partent ainsi régulièrement du rond-point du Prado vers les Calanques.

Les trajets en voiture vers les Calanques peuvent s’avérer très longs notamment aux heures de pointe. La Ville de Marseille a donc sollicité les opérateurs de mobilités douces pour augmenter la capacité de vélos et trottinettes disponibles, en veillant à la réalisation de nouvelles places de stationnement.
 

Le Parc national de Calanques expérimente le régulation de la fréquentation de la calanque de Sugiton

Pour cette nouvelle saison estivale, le Parc national des Calanques, avec le soutien de la Ville de Marseille, a pris la décision de réglementer l’accès et de limiter la fréquentation de la calanque de Sugiton afin de préserver la faune et la flore de ce site naturel.

 

Un été plus sûr

Prévention de la canicule

L’objectif du Plan national canicule vise à réduire les risques sanitaires en cas de vague de chaleur. Et dans le cadre de la mise en oeuvre de sa politique de santé publique, la Ville de Marseille est engagée : 

  • La mise en place d’une cellule de veille municipale, pour identifier les personnes âgées isolées et leur apporter assistance au besoin ;
  • La mise en place d’une campagne de sensibilisation, pour informer des conseils à suivre en cas de fortes chaleurs ;
  • Le suivi de la liste des lieux collectifs réfrigérés, en cas de forte canicule.

Des gestes simples à ne pas oublier

  • Prévenir les risques liés à la chaleur ;
  • Fréquenter des locaux équipés d’une climatisation pour bénéficier de températures plus fraîches quelques heures par jour ;
  • Éviter les sorties aux heures les plus chaudes ;
  • S’abriter à l’ombre dans les parcs ;
  • Aérer son logement pour faciliter un rafraîchissement naturel de son habitation ;
  • Favoriser les contacts avec l’entourage.

Penser à s'hydrater

  • Boire 1,5 l d’eau par jour ;
  • Ne jamais prendre un repas sans boire de verre d’eau ;
  • Boire au moins un verre d’eau dans la matinée.

En s'humectant

  • Enlever la sueur ;
  • Mouiller son visage, son cou, ses jambes, soit avec un linge humide, soit un pulvérisateur.
     

Un dispositif de secours et de sécurité

La Ville de Marseille et la préfecture de police des Bouches-du-Rhône ont conçu un nouveau dispositif de secours et de sécurité sur les plages marseillaises.

Afin de garantir une saison estivale apaisée et sécurisée, la Ville de Marseille et la préfecture de police des Bouches-du-Rhône, ont travaillé ensemble à une nouvelle organisation des secours et de la sécurité sur les plages marseillaises, reposant sur trois principes : 

  • Des postes de secours sur les plages tenus par des personnels spécialisés dans le sauvetage et le secourisme ;
  • Des patrouilles de police spécialisées sur les plages et la bande littorale plus nombreuses, plus visibles, et dont les horaires sont plus adaptés aux problématiques de trouble à l’ordre public ;
  • Une étroite coordination entre tous les intervenants sur les plages.

L’organisation et la répartition des missions de sécurité et de secours sur les 15 zones de baignade surveillées à Marseille constitue une évolution majeure pour l’amélioration de la sécurité des Marseillais et des visiteurs.

Les missions entre les deux organisations seront ainsi réparties en deux phases :

  • La Ville de Marseille assure les missions de secourisme et de sauvetage sur six plages (Borély-Bonneveine, Huveaune, Prado Sud et Nord, Prophète et Frioul)
  • La Direction Départementale de la Sécurité Ppublique (DDSP) assure la coordination opérationnelle de l’ensemble des postes de secours ainsi que les missions de secourisme et de sauvetage sur trois plages (Corbières, Catalans, Pointe Rouge).

Cette nouvelle répartition des missions sur les postes de secours permet de créer trois nouvelles patrouilles de police, composées de trois fonctionnaires en tenue chacune.

Ils ont pour mission exclusive de patrouiller, à pied ou en VTT, sur le secteur allant de la plage du Prophète à l’escale Borély, pour assurer la sécurité et la tranquillité des usagers du littoral et des baigneurs.

Les horaires étendus de 11 à 22 heures répondent aux différentes problématiques de délinquance constatées en fin de journée.

L’archipel du Frioul fait lui l’objet d’une attention particulière avec la mise en place de patrouilles de police dans les navettes maritimes et sur les îles, en particulier les jours de forte affluence.

À la demande du maire de Marseille, la plage de Sormiou bénéficie d’un dispositif spécifique décidé par le ministère de l’Intérieur et justifié par le caractère excentré et très fréquenté de cette calanque. À l’instar d’autres villes en France et  pour la première fois à Marseille, la surveillance et la sécurité à Sormiou sont assurées par la Police nationale au mois de juin et par un détachement de CRS de juillet à août.
 

Des mesures d’accompagnement et une coordination étroite entre services

La coordination de l’ensemble des intervenants sur les plages est assurée par un pôle de commandement commun associant les effectifs de la DDSP et de la mairie et le maintien d’un contact permanent sur le terrain entre les équipes engagées. De plus, la  DDSP  désigne  un  major  de  police  connaissant  les  enjeux  spécifiques  du  littoral  marseillais pour accompagner la Ville de Marseille dans la reprise progressive de la mission de secours / sauvetage sur les plages.

Des médiateurs sociaux présents tout l’été

Afin de contribuer à la préservation de la tranquillité publique sur les lieux de baignade, les espaces aménagés, les zones fortement fréquentées, et d’éviter les conflits d’usage entre visiteurs et riverains, la Ville de Marseille met en place un important  dispositif de médiation sociale estivale, principalement sur les sites non surveillés où ne sont pas mobilisés les maîtres nageurs sauveteurs.

Depuis le 9 avril et jusqu’au 30 septembre 2022, 46 à 65 médiateurs sociaux, sont répartis par binômes sur les sites les plus sensibles du littoral :

  • Dans le secteur de l’Estaque 3 à 7 médiateurs
    - Zone commerçante Estaque-plage
    - L’Espace Mistral
    - La plage de Corbière
  • Sur la bande littorale (du 7ème au 8ème arrondissement) 13 à 17 médiateurs
    - De l’Anse de la Fausse Monnaie à la plage des Catalans et  l’île du Frioul 5 à 9 médiateurs
    - Le Vallon des Auffes 5 à 7 médiateurs
    - De la plage du Prado Sud (Esplanade Borely-Bowl) à la plage et au port de la Pointe-Rouge 7 à 9 médiateurs
    - Du bain des Dames au port de la Madrague
  • Dans les Calanques13 à 16 médiateurs
    -
    Sormiou et Morgiou

Les missions des médiateurs sociaux

  • Contribuer à la préservation de la tranquillité publique sur les lieux de baignade, les espaces aménagés, les zones fréquentées ;
  • Éviter les conflits d’usage entre estivants et riverains et résoudre les conflits de basse intensité ;
  • Prévenir les vols à la roulotte ;
  • Apporter conseils et informations aux touristes et estivants de passage.

Tous les médiateurs portent la même tenue, quels que soient l’employeur et le secteur d’intervention. Cette harmonisation permet une meilleure lisibilité de la fonction par les usagers et renforce la visibilité du maillage opéré sur l’ensemble du littoral.

Planning des interventions des médiateurs :

  • du vendredi 9 avril au dimanche 29 mai 2022 : les week-ends et les jours fériés
  • du mercredi 1er juin au mercredi 29 juin 2022 : les mercredis, le week-end et les jours fériés
  • du samedi 2 juillet au mercredi 31 août 2022 : tous les jours
  • du mercredi 2 septembre au dimanche 27 septembre 2022 : les mercredis et le week-end
     

La police municipale

Les différents services de prévention et de sécurité de la Ville de Marseille se mobilisent pour garantir les meilleures conditions de sécurité et de tranquillité publique durant toute la  période estivale et, notamment durant des surveillances nocturnes.

Si la mobilisation de ces services et les moyens engagés couvrent évidemment la période de la saison balnéaire officielle, le dispositif de sécurité et de  prévention mis en œuvre a déjà démarré avant  l’été.

Les interventions de la police municipale ont pour objectif de permettre à chacun de profiter du littoral dans un climat apaisé et serein.

Afin de quadriller au mieux l’ensemble des espaces côtiers, la bande littorale a été scindée en quatre zones distinctes : Nord / Centre / Sud / Calanques.

La police municipale assurera également une présence de proximité avec l’installation de deux chalets sur le Vieux-Port et au Frioul.

Cette répartition assure une meilleure prise en compte des spécificités de chacun de ces espaces.

Les missions communes à chacune des quatre zones sont les suivantes :

  • S’assurer du respect des arrêtés municipaux ;
  • Empêcher les plongeons ;
  • Interdire les barbecues sauvages ;
  • Surveiller et stopper les campements illicites ;
  • Endiguer le stationnement anarchique.


À noter : Des équipages de la police municipale seront postés sur la route des calanques dès 7 heures, pour prévenir les stationnements interdits.


Le Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille (BMPM) mobilisé

Que ce soit en mer, en rivière, en lac ou en piscine, l’été est propice aux baignades et activités nautiques génératrices d’accidents et décès. Les marins-pompiers sont mobilisés pour procéder à des sauvetages aquatiques pendant toute la saison balnéaire de la Pointe Rouge, au Frioul, à Saumaty et jusqu’à la Bigue.

En règle générale les pathologies rencontrées lors de la saison estivale sont de quatre types :

  • Noyade ;
  • Insolation ;
  • Brûlures (coups de soleil) ;
  • Lésions dues aux animaux marins (méduses, vives, raies âsten).

Il est donc fortement recommandé de :

  • Ne pas laisser les enfants sans surveillance ;
  • Privilégier les zones et horaires de baignade surveillées ;
  • Respecter les préconisations (couleur des drapeaux, consignes des surveillantsde plage) ;
  • Éviter une exposition prolongée au soleil, porter un chapeau, se mettre sous unparasol ;
  • Utiliser des crèmes solaires et chez les enfants, porter un vêtement (t-shirt) etun couvre-chef (casquette, bob) ;
  • Prendre connaissance des conditions météorologiques ;
  • Ne pas surestimer ses capacités physiques, entrer dans l’eau progressivement.


Si certaines personnes décident de se baigner malgré tout dans une zone non surveillée, appliquer les trois dernières consignes ci-dessus et :

  • Éviter de se baigner seul ;
  • Choisir une zone de mise à l’eau permettant de sortir facilement ;
  • Si l’on se fait emporter par le courant ou si le ressac nous empêche de revenir ne pas lutter, se laisser porter, sortir plus loin et se signaler.

Le BMPM conseille d’appeler les secours (18 ou 112) très rapidement si une personne est en difficulté car les minutes sont encore plus précieuses en mer. Avant chaque sortie en mer, il est conseillé aux plaisanciers de s’informer de la météo et de vérifier le matériel de sécurité de l’embarcation.
 

►Retrouvez toutes les infos sur mer.marseille.fr