Sports-Loisirs Sports-Loisirs

"Impact 2024" : l'héritage des Jeux au bénéfice du sport pour tous

L’Appel à projets "Impact 2024" a été lancé en mars 2022 sous l’impulsion du "Fonds de Dotation Paris 2024", notamment  pour maximiser l’impact positif et l’héritage des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. 


Il s'agit particulièrement d'encourager les projets d'intérêt général en faisant du sport un levier d'innovation sociale et environnementale.

Le sport comme :

  • vecteur de santé et de bien-être ;
  • vecteur d'éducation et d'engagement citoyen ;
  • vecteur d'inclusion de solidarité, d'égalité ;
  • vecteur de sensibilisation à l'environnement.


​Le Fonds de dotation "Impact 2024" soutient en priorité des projets à destination de publics éloignés de la pratique sportive et/ou en situation de fragilité. 
Il concrétise la volonté de Paris 2024 de valoriser et soutenir ceux qui au quotidien renforcent la place du sport dans la société et développent l’accès à la pratique sportive pour toutes et tous.

Cet appel à projets est cofinancé par le Fonds de dotation Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport (ANS), le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et le Comité paralympique et sportif français (CPSF), la Ville de Paris, le Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, la Métropole du Grand Paris et le groupe FDJ, partenaire de Paris 2024.
Il est doté d’un budget de 5,8 millions d’euros pour l’édition 2022 sur l’ensemble du territoire français. Il vise à impliquer et soutenir les acteurs associatifs et sportifs. 
C'est l'Agence Nationale du Sport qui assure pour les partenaires de l’appel à projets, l’instruction des projets déposés.

Les lauréats du Fonds de dotation Paris 2024 bénéficieront d’un accompagnement adapté à leurs besoins : mise en œuvre du  projet, soutien technique ponctuel, mise à disposition d’un réseau d’experts...

 

 

Pourquoi la Ville de Marseille soutient le dispositif "Impact 2024" ?

La Ville de Marseille s’engage à soutenir de manière forte le développement des projets d'innovation sociale et environnementale par le sport. 

Ainsi, la municipalité oeuvre pour donner une place centrale au sport dans le quotidien des Marseillaises et des Marseillais, notamment pour lutter contre les risques occasionnés par le manque d’activité sur la santé.

Depuis plusieurs années, la prise de conscience des enjeux climatiques et environnementaux par le mouvement sportif grandit. Marseille – en qualité de lauréate des "100 villes neutres en carbone d’ici 2030" et à travers l'accueil des JOP 2024 – s'inscrit pleinement dans cette dynamique vertueuse d'évolution des comportements.

C'est pourquoi, les projets "Impact 2024" retenus pour le territoire marseillais s’inscrivent tous une logique forte d’innovation sociale pour les Marseillaises et les Marseillais, et notamment :

  • le développement des pratiques sportives pour les publics des quartiers prioritaires de Marseille ;
  • l’intégration des personnes en situation de handicap ;
  • le développement des pratiques sportives féminines ;
  • la promotion du respect de l’environnement.

Pour toutes ces raisons, la Ville de Marseille a souhaité contribuer à l’accompagnement des porteurs de projets de l'appel à projets "Impact 2024" en apportant notamment un soutien financier complémentaire – à hauteur de 200 000 euros – sur le budget de l'Agence Nationale du Sport afin de participer au cofinancement de des projets retenus sur le territoire marseillais. 
Une convention de contribution financière entre la Ville de Marseille et le GIP "Agence Nationale du Sport" a été soumise au Conseil Municipal du 29 juin 2022.


 

Impact 2024 : 31 projets lauréats sur le territoire marseillais

Trente-et-un projets locaux  ont été retenus pour  bénéficier du dispositif  "Impact 2024".
Tous valorisent des pratiques sportives favorisant :

  • l'insertion sociale ;
  • ou la sensibilisation à la protection de l’environnement ;
  • ou encore développement de la pratique féminine.

Découvrez les 31 projets retenus

 

Escalade pour 100 jeunes marseillais

Projet porté par Ambition-Cité


Selon une étude de l'Agence d'Urbanisme de la Métropole Marseillaise (AGAM), 8% seulement des habitants des quartiers prioritaires pratiquent une activité sportive en club.

L'objectif du projet est d'inciter les jeunes à pratiquer une activité le plus tôt possible avec un parcours pédagogique pour toutes les tranches d'âges. Une centaine d'enfants de l'association sont concernés.
Des cours d'escalade, des sorties scolaires (sorties calanques, classe verte ciblée escalade dans le Verdon) sont prévus, toute l'année, avec la Fédération d'escalade et de montagne. 
Confiance et dépassement de soi ainsi qu'esprit d'équipe seront des moteurs du projet.​

 

Roulons ensemble

Projet porté par l'Association Prévention Autisme Recherche (APAR)

Un tiers seulement des collégiens autistes sont inclus en cours d’éducation physique et sportive. Les enseignants manquent de connaissances pour adapter leur pédagogie aux particularités autistiques. L'APAR souhaite transmettre son expertise pour faciliter l'inclusion des élèves autistes et développer leurs aptitudes aux pratiques physiques et sportives dans leur environnement naturel.

Le projet prévoit, notamment :

  • des cours d'EPS hebdomadaires en commun autour de la pratique du vélo pour des élèves autistes et non autistes accompagnés par des éducateurs APAR, deux professeurs de collège et trois AESH ;
  • des sorties de classe collectives "découverte de la Camargue" en vélo, à pied, en kayak, à cheval avec le "domaine de la Palissade" à Salin de Giraud ;
  • une classe verte en Camargue : randonnées à vélo et nettoyage de plages.

 

Earthship Sisters

Projet porté par Earthship Sisters

La navigation à la voile permet de vivre une expérience transformatrice au contact de la nature, c’est un outil de choix pour comprendre les défis auxquels fait face notre planète. Le bateau, tout comme notre planète, est un écosystème, un espace restreint, aux ressources limitées, qui évolue en permanence, en symbiose avec les éléments.

Le projet prévoit, notamment :

  • une régate avec 8 voiliers en monotypie sera organisée pour fédérer les acteurs du territoire et notre écosystème ;
  • une navigation de 5 jours sur 3 monocoques entre les "Sisters" de la promotion pour travailler leur leadership environnemental ;
  • une éco-navigation de 15 jours en catamaran pour inviter les scolaires à bord, embarquer les femmes en insertion professionnelle et sensibiliser le grand public aux escales.

 

Bras Action

Projet porté par Move Fit Culture

Le projet "Bras Action" s'appuie sur 4 objectifs essentiels :

  • favoriser la pratique d’activité sportive au travers de danse breaking pour les enfants ;
  • développer de la créativité artistiques et de l’expression en public ;
  • favoriser la confiance en soi et le dépassement de soi ;
  • permettre la découverte de jeunes talents dans la danse breaking.

Le projet prévoit de mettre en place plusieurs ateliers et cours de danse breaking pour les enfants ainsi que des événements sportifs autour du breaking (battles, performances, stages et formations) à Marseille.
Les activités se réaliseront sur différents lieux pour faciliter l'accès aux jeune âgés entre 3 et 16 ans.
Partenaires : écoles et collèges, département, et centres sociaux.

 

Canoë-Kayak et protection du littoral

Projet porté par Le Grand Bleu

Alors que les épreuves de voile des JOP de Paris 2024 se tiendront dans la baie de Marseille, celle-ci fait partie des baies les plus polluées de France : 1 000 km2 de débris plastiques sont présents en surface.
Bien qu'elle ne représente que 1% des eaux mondiales, la Méditerranée concentre 7% des micro-plastiques de la planète. Il est urgent d'agir.

Le Grand Bleu prévoit de mettre en place un programme dans lequel il sensibilise des adolescents de QPV (Quartiers Politique de la Ville) marseillais à la protection du littoral marseillais.
Les jeunes suivront des ateliers de découverte de la problématique tout en participant à un parcours maritime en canoë-kayak sur la plage de l'Estaque-Corbière.
Des formations fédérales pour les jeunes adultes filles et garçons sont également prévus.

 

100 ceintures noires vers l'Insertion

Projet porté par la Ligue Paca de Judo

Une des caractéristiques de l’activité judo réside dans une méthode éducative qui est la base de ce sport. C’est dans cette perspective qu’a été élaboré un code moral que nous pouvons inclure à nos valeurs citoyennes.

Par ailleurs, l'activité se trouve être particulièrement structurante pour les enfants notamment sur le plan relationnel.

La démarche vers l’insertion se fera à travers la découverte du judo et l’assiduité dans la pratique en club.
Il s'agit d'ouvrir les dojos comme espaces de pratique sportive et lieux de vie à des non-pratiquants pour en faire des judokas et des citoyens. Amener un public sensible vers une activité sportive.

L’élargissement de l’assise territoriale de l’action – passant des seuls quartiers prioritaires de la Ville à toutes les zones carencées – sera recherchée.
Tout comme l’ouverture des thématiques abordées aux valeurs républicaines, laïcité et radicalisation, lutte contre la fracture numérique, aide devoirs.

 

Auberge marseillaise, sport inclusion

Projet porté par Yes we Camp

L'Auberge marseillaise est un lieu de répit pour 70 femmes et enfants en situation de vulnérabilité depuis mars 2021. Au cours de leur rétablissement, les femmes ont fortement exprimé leur besoin de pratique sportive, d'accès à la mobilité en autonomie et d'apprentissage du vélo.

Cette réponse est co-construite en collectif avec 3 acteurs compétents.

Les points forts du projet :

  • vélo-école, apprentissage du vélo : pour les femmes et enfants hébergés (RS, USEP) ;
  • don d'un vélo et transmission des savoirs de réparation : femmes et enfants hébergés (RS) ;
  • sport inclusion : accompagnement vers la pratique du vélo comme vecteur d'émancipation (RS) ;
  • pratique sportive en collectif, sorties découverte de l'environnement : Calanques, massif Garlaban (Vélo Club La Pomme).

 

Je cours donc Je suis

Projet porté par l'Union des Centres Sociaux des Bouches-du-Rhône

La plupart des centres sociaux participent à des événements sportifs avec les habitants. Ces moments sont l’occasion de se retrouver, de créer du lien social, de pratiquer une activité physique.
Force est de constater que le public féminin, est parfois difficile à mobiliser car de nombreux freins psychiques et physiques sont présents.

En 2022, le projet  "Je cours donc je suis" à l’ambition d'accompagner plus de 150 femmes notamment en situation d’isolement et/ou de précarité issues de 13 centres sociaux.
Il s'agit d'un accompagnement autour de 4 axes : préparation physique et mentale, alimentation, développement des réflexes de prévention en santé et sensibilisation sur les violences faites aux femmes.
Progresser, se dépasser, être fière de soi et du parcours accompli font partie des objectifs recherchés.

 

 Foot Dating

Projet porté par le District de Provence de Football

Engagé sur la thématique de l'emploi avec un accompagnement des clubs en tant qu'employeurs, le District a souhaité agir également à destination de ses licenciés et demandeurs d'emploi du département afin de favoriser l'insertion professionnelle de ces derniers grâce au football et aux valeurs communes entre le monde du sport et celui du travail.

Ce Foot Dating a pour but de favoriser l'accès à l'emploi des jeunes de QPV en utilisant le football comme outil d'insertion.  Il permet aux demandeurs d'emploi majoritairement issus des quartiers prioritaires de la Ville (QPV) d'aborder leur recherche et entretien sous un angle moins conventionnel. 
L'idée est dans un premier temps de mélanger les demandeurs d'emplois et les recruteurs présents grâce à notre collaboration avec Pôle Emploi & Mission Locale, sans distinction, lors d'ateliers et de matchs avant un temps d'échange d'accompagnement.

 

Dispositif Sports Handi Nautiques Corbière

Projet porté par l'association L'Avi sourire

SHNC a été créé en 2013 pour répondre à un besoin : la non accessibilité aux activités nautiques pour les personnes en situation de tous types de handicaps(PSH).
Nos 10 années d’expériences et le constat du CPSF de 2019 aboutissent à la même conclusion : la difficulté de cibler les PSH isolées. Nous souhaitons innover cette année pour répondre à ce nouveau besoin, notamment en faisant des professionnels de santé des acteurs passerelles entre SHNC et les PSH isolées pour renforcer l’accès au sport et notre démarche inclusive globale.

Les 7 activités adaptées de SHNC (Aviron, kayak, paddle, voile, découverte aquatique, escalade, rameur) permettent de répondre à une large demande sportive.
Pour renforcer l’accessibilité à SHNC des PSH isolées, nous souhaitons expérimenter une démarche en sensibilisant et impliquant les professionnnels de santé : la CPTS 14e, 15e, 16e arrondissements de Marseille et l’IME les Chalets, les nouveaux partenaires de SHNC.

 

Zéro Mégot

 Projet porté par l'association Avenir Zéro Mégot

En 2021, l'association a réalisé le record du monde de collecte de mégots à Paris en mobilisant 1200 bénévoles qui ont collecté 855 000 mégots.
Grâce aux médias, près de 5 millions de Français ont été touchés. Le but est désormais de répliquer cette mobilisation à Marseille où chaque heure 100 000 mégots sont jetés par terre et emportés dans la Méditerranée.
L'objectif est de collecter 1 million de mégots et de mobiliser les médias nationaux. Il s'agit notamment de mobiliser 1500 bénévoles durant 3h le samedi 3 juin 2023 pour collecter des mégots.

Un kit pédagogique sera élaboré avec des enseignants à destination des 11-18.
Durant la manifestation, des animations sportives (Flat BMX, Football Freestyle, Tir à l'arc) seront également prévues. 

 

Femmes Fortes Tennis (FFT) 

Projet porté par Tennis club Fête Le Mur

La place de la femme dans la société est de plus en plus mise à mal (stigmatisation,harcèlement).
Dans le monde du sport et dans les quartiers prioritaires de la Ville (QPV), cela se traduit plus fortement sans compter le nombre de clichés à l'encontre des femmes pratiquant du sport.
Ce projet vise à renforcer la place de la femme dans le sport, de leur donner l'occasion d'avoir des moments pour elles, de briser les idées reçus sur le niveau des femmes dans le sport.

Le projet prévoit de :

  • proposer un créneau de 3h (2 groupes de 1h30) de tennis chaque semaine exclusivement féminin ;
  • accompagner à la compétition ce groupe de femmes, ainsi que les adolescentes du club (championnat par équipe, tournoi interne...) ;
  • organiser des évènements mixtes (tournoi de couples, entrainements mixte, tournoi de double mixte) ;
  • ainsi que des moments conviviaux, sorties, activités annexes...

 

Tous en selle

Projet porté par le Centre social Maison pour Tous Kleber Saint-Lazare / Ligue de l’enseignement

La Maison pour tous Kléber est un équipement de quartier situé en quartiers prioritaires de la Ville (QPV) dans le 3e arrondissement de Marseille, l'un des plus précarisés.
Les jeunes présents sur le territoire sont notamment confrontés quotidiennement à : l’exclusion, le chômage,  l’isolement, la déscolarisation... Qui plus est le territoire ne bénéficie d'aucun équipement sportif.

Le projet vise à faire découvrir à un groupe de jeunes habitant en QPV la place du sport et son impact sur le bien être dans notre vie quotidienne. Il s'agira également de pratiquer un sport inscrit aux JO.

Le projet se déploiera en 2 phases :

  • d'octobre à mars une remobilisation sportive, un appui nutritionnel  pour comprendre la place de l'alimentation ;
  • en avril un séjour sportif de 3 jours permettant aux jeunes de mettre en application leurs acquis.

 

Transformer ses émotions avec le sport

Projet porté par l'association Apprentis d'Auteuil Saint François de Sales

Du fait de leur situation d’origine familiale ou environnementale (insécurité, pauvreté, violences, guerre), ou de leur parcours migratoire traumatisant, les jeunes des foyers de la Fondation "Apprentis d'Auteuil" doivent faire face à des émotions submergeantes et souvent handicapantes.
Ils ont un besoin vital de pouvoir les transformer positivement grâce au sport.
Ce projet vise à proposer un accompagnement sportif personnalisé à ces jeunes, en s'adaptant à leur passé douloureux afin de les aider à investir une énergie nouvelle pour construire leur projet de vie.

Intervention de coachs sportifs à domicile pour tous les jeunes qui le souhaitent, en musculation, boxe, athlétisme, danse, et natation.

Trois lieux : la MECS St François de Sales, la MECS Passerelle, le FJT Ste Anne + piscines privées.

Différentes phases: de la découverte de ces sports, au coaching régulier en petits groupes, à l'aboutissement sur une pratique autonome et un projet dépassement de soi.

 

L'Ecole du SMUC

Projet porté par le Stade Marseillais Université Club (SMUC)

Le projet de l'Ecole du SMUC est inspiré du projet porté par "l'Ecole des XV" avec laquelle le SMUC travaille déjà. L'idée étant de proposer un programme périscolaire aux élèves de primaires, collèges et lycées en situation délicate. Il s'agit de susciter la passion du sport en proposant l'une des 18 disciplines sportives présentes au SMUC.

Passer du décrochage à la réussite scolaire en contractualisant avec les établissements scolaires. Donner l’accès à l’éducation, la diplomation et à l’insertion professionnelle en bénéficiant de soutien scolaire, de conseil d'orientation et aide à la recherche de stage. Organiser une inclusion dans la durée par le sport- Participer à une éducation alimentaire et une éducation à la santé.

Ce projet a pour objectif de proposer des services périscolaires et santé d’un club sportif pour assurer l’inclusion, la réussite scolaire et l’insertion professionnelle d’élèves des cités.

 

Équipe féminine de alpinisme

Projet porté par le Club Alpin Français Marseille Provence

Le club CAF Marseille Provence s'est donné comme mission de féminiser l'alpinisme. Il y a moins de 10% de femmes alpinistes en France. Le club souhaite pallier ce manque et faire connaître la discipline aux femmes.
L'escalade (discipline olympique) comprends 40% de grimpeuses, mais cette mixité l'atteint pas l'alpinisme.

Une équipe féminine de grimpeuses (équipe Les Accordées) sera constituée. Après une formation dense de 2 ans, encadrée par des professionnels et des bénévoles, elles seront capables de mener une cordée en montagne, en position de leader.
Elles auront aussi une mission de communication pour donner envie et dire "c'est possible" à d'autres femmes, tout en changeant la vision des hommes.

 

La Recyclerie Mobile

Projet porté par l'association Sauvage Méditerranée

La Recyclerie Sauvage est un atelier de recyclage mobile à destination du grand public (notamment les écoles et entreprises). Sa spécificité première est de permettre de recycler directement les déchets ramassés dans la nature et plus particulièrement sur les plages au préalable tels que le plastique, filet de pêche, plomb, verre poli ...

Le projet a pour but de sensibiliser à la problématique de la pollution en Méditerranée à travers des ateliers ludiques de recyclage. La reyclerie mobile se déplace directement dans les écoles et entreprises ou alors sur des ramassages organisés par nos associations partenaires. Les déchets y sont ensuite transformés via des machines dédiées (vélo nettoyeur, broyeuse, injecteuse) pour créer des médailles.

 

Savoir rouler à vélo pour moins polluer

Projet porté par l'ASPTT Marseille

L'augmentation du coût du carburant contraint certains français à repenser leur mobilité pour augmenter leur pouvoir d'achat et aussi limiter leur impact sur l'environnement.

Ce projet à pour objectif d'utiliser la mobilité douce active (le vélo) afin d'améliorer la santé des Marseillaises et des Marseillais mais aussi d'améliorer la qualité de l'air en limitant l'usage des voitures.

Cela supoose la mise en place d'un vélo-école avec plusieurs actions prévues :

  • apprendre aux touts petits le vélo en passant de la draisienne au vélo sans roulette (3-5 ans) ;
  • apprendre aux enfants de 6 à 11 ans d'acquérir l'autonomie à vélo et l'apprentissage de la sécurité routière ;
  • permettre aux adultes de se remettre en selle.

 

Sporte'toi bien !

Projet porté par le Centre Baussenque

L'accès au sport pour tous est un droit fondamental. Ce projet a pour ambition de développer des activités physiques accessibles à tous et inclusives : valides/personnes en situation de handicap. 
Il s'agit de créer du lien social et de casser les codes, par le déploiement d'activités physiques socialisantes et inclusives qui favorisent la rencontre, le respect de la différence et le changement de regard porté sur le handicap mais également le lien parent/enfant.

Sont prévues notamment les activités suivantes : initiation à la voile, rugby adapté, handi basket, yoga thérapeutique, danse inclusive, randonnée/courses.
Activités hebdomadaires, animées par des intervenants formés mais aussi organisation d'un séjour montagne. 

Le centre Beaussenque possède une bonne connaissance des attentes des habitants dans un territoire qui figure dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV).

 

Treiz'en Sport

Projet porté par le CDOS 13

Le constat a été fait de la difficulté sur notre territoire pour les personnes en situation de handicap d'accéder à une pratique pérenne et sécurisée dans les clubs, qu'ils soient affiliés aux fédérations dédiées ou dans des clubs "valides".
Ces difficultés sont dues notamment au manque de structures, d'équipements et d'encadrants formés. Elles se sont accrues avec le Covid.
Ce projet a pour but de développer la pratique sportive des personnes en situation de handicap pour lutter contre les stéréotypes et les discriminations et d'encourager la mixité sportive.

Les objectifs :

  • sensibiliser le grand public et le mouvement sportif ;
  • promouvoir les structures capables d'accueillir ce public ;
  • informer les dirigeants. Former les encadrants ;
  • créer un réseau des structures d'accueil des publics et des organismes de formation ;
  • mettre en place des temps d'animation promotionnels ;
  • mailler le territoire pour améliorer l'accessibilité en développant le nombre de clubs accueillants.

 

Stade Sup

Projet porté par Diambars Med Diambars Med

Né d'un désir d'intégrer les populations défavorisées de la ville à découvrir la culture et leur ville, le projet "Stade Sup" a vu le jour, en 2010, pour 30 jeunes du lycée Saint-Exupéry de Marseille.

Quatre week-ends rassemblant 30 élèves de seconde du lycée Saint-Exupéry à Marseille autour d'une dizaine d'activités sont organisés. Les lycéens se penchent sur des problématiques actuelles mêlant culture, sport et éducation.
Ces activités sont organisées en collaboration avec des partenaires et des intervenants qui permettent aux participants de vivre des éxpériences uniques dans un esprit d'ouverture et le souci de leur apporter une dimension concrète.

 

Reconnexion

Projet porté par Fais-nous rêver / L'Agence pour l’éducation Par le sport

Les JOP 2024 symboliseront l'entrée du breakdance parmi les disciplines olympiques.
La dimension inclusive du sport est une opportunité pour croiser différents publics (jeunes issus des quartiers prioritaires de la ville (QPV), personnes en situation de handicap, étudiants) et de faire prendre conscience des compétences transférables dans la vie.

Le projet "Reconnexion" a pour objectif de toucher près de 500 jeunes de 18-30ans sur la région PACA pour les sensibiliser aux JOP 2024, valoriser leurs compétences, changer leur regard sur l'autre.

Marseille sera une des 10 villes à bénéficier de ce projet qui s'articulera en 3 phases :

  • connexion des partenaires : breakdance, inclusion, jeunesse ;
  • journée jeunes sur 4 temps : boxe (APELS), histoire des JOP (FFD), breakdance (OR) et E-Sport à destination de 40 jeunes (20 personnes issues des QPV, 10 personnes en situation de handicap, 10 personnes en formation sport). 
  • Héritage : rassemblement de tous les partenaires impliqués autour d'un temps de travail à Marseille.

 

Découvre et viens pratiquer le judo Et le jujitsu 

Projet porté par Team Judo/Jujitsu

Le projet a pour objectif principal de favoriser la pratique régulière du judo et du jujitsu pour les jeunes issus des 3e, 13e, 14e et 15e arrondissements de Marseille dans une logique éducative et pédagogique.

Dans ces quartiers, de nombreux enfants n’ont pas ou peu de pratique sportive et quand ils en ont une, elle se fait souvent de façon spontanée sans encadrement. 
Parfois, les parents préfèrent les garder à la maison pour éviter qu’ils traînent dans le quartier hors de leur contrôle.

En tant qu'école de judo et de jujitsu implantée dans ces zones sensibles, le club souhaite proposer un projet volontariste de développement d'une pratique pérenne de ces disciplines en touchant le plus fgrand nombre possible de jeunes.

 

APS et oncocoaching après le cancer

Projet porté par le Centre provençal de médecine du sport

30 000 cancers sont diagnostiqués, chaque année, en région PACA avec un nombre grandissant de guérisons mais les patients ressentent souvent un grand vide après la maladie.

Ce projet vise à compléter les soins médicaux en cancérologie grâce aux effets bénéfiques que la pratique régulière d'une activité sportives et les méthodes d'entraînement peuvent apporter sur le plan médical, comportemental et social.

Trois phases sont prévues pour des malades victimes du cancer adressés par centre régional anti-cancer et APHM :

  • examens médicaux pour définir l'aptitude et orienter vers une activité physique pertinente ;
  • prise en charge par oncocoach comme aide pour se reconstruire et d’élaborer de nouveaux projets (projet rebond: s'entraîner à revivre) ;
  • activités physiques adaptées par un professionnel formé en lien avec les MSS.

 

École de sport inclusive

Projet porté par Point Sud

L'association répond depuis plus de 10 ans aux enjeux de l'inclusion des enfants porteurs de handicap mental au travers du sport.
L'expérimentation et le recul d'analyse de projets collectifs "passerelles" (liaison scolaire/hors scolaire) amènent aujourd’hui à la volonté d'inscrire et de valoriser dans la durée  une "pratique sportive partagée".
La mobilisation en amont au sein des établissements scolaires partenaires vise à créer un lien de confiance avec les parents afin de proposer un lieu (école de sport) régulier de pratique partagée.

Pour mener le projet à bien, plusieurs phases sont prévues :

  • mobilisation/coopération avec les enseignants (classes écoles, collèges des QPV / quartiers prioritaires de la ville de Marseille accueillant les dispositifs ULIS).
    Co-animation d’ateliers de sensibilisation au sport adapté et au paralympisme ;
     
  • animation d’événements sportifs à destination des classes mobilisées ;
     
  • accueil et encadrement des enfants ULIS + valides (hors temps scolaire) sur un lieu dédié de pratique partagée

 

Ma ville, mon terrain de jeu

Projet porté par Clean My Calanques

Le projet est né d’une envie commune entre l'Olympique de Marseille et Clean My Calanques de sensibiliser les jeunes footballeurs à l’écologie. 

Ce programme vise à intégrer la pratique sportive à la sensibilisation à l’environnement et aux enjeux du littoral méditerranéen, pour plusieurs centaines d'adolescents de toutes classes sociales.
Sensibiliser, chaque année, les jeunes sportifs marseillais à travers un programme ludique et pédagogique.

Les actions prévues en bref :

  • Programme de sensibilisation à l’environnement pour les équipes U13 partenaires de l’OM ;
  • phases de qualification au tournoi étalées d’octobre à juin : ateliers de création et dépollutions du littoral ;
  • contest des différentes créations sur la page Instagram de CMC ;
  • un tournoi de football sur l’OM Campus pour les équipes qualifiées par le concours. Stands de sensibilisation et journée zéro déchet

 

Handisport : L'accès grâce aux aidants

Projet porté par le Comité Régional Handisport Provence-Alpes-Côte d'Azur 

L’accès à la pratique sportive pour les personnes en situation de handicap fait l’objet d’un cheminement complexe où interviennent de multiples acteurs pour répondre à des situations toutes singulières.

Ce projet a pour ambition de lutter contre les inégalités d'accès du public en situation de handicap moteur et sensoriel en facilitant leur entrée dans la pratique sportive grâce à l’aidant. Les aidants sont une porte d’entrée en tant que prescripteur, accompagnateur et soutien dans le projet sportif.

Le projet prévoit notamment de:

  • proposer Licence "aidants" gratuite la 1ère année ;
  • proposer, en parallèle des créneaux sportifs de la PSH, une activité spécifique pour les aidants ;
  • créer un document de communication dédié aux aidants ;
  • créer une fiche de recueil auprès des familles et adhérents des associations ;
  • créer un groupe de parole/module de sensibilisation des aidants ;
  • organiser des journées d'interventions sportives aidant/PSH.

 

Serious Game pour la mer

Projet porté par  la Ligue Sud de Voile 

Le projet "Serious Game pour la mer" a pour but de proposer aux pratiquants de voile un module de formation aux problématiques environnementales, sous la forme ludique d'un jeu vidéo immersif, impliquant le joueur, dans une mise en situation le projetant dans la réalité et l'encourageant à prendre conscience de l'ecosystème dans lequel il évolue.
L'ambition est d'intéresser le jeune pratiquant voile à la connaissance et à la préservation de son terrain de jeu, au moyen du support ludique de ce jeu vidéo immersif.

La mise en place de la communication digitale et évènementielle du jeu, essentielle pour toucher l'ensemble des publics est prévue avec une mise en ligne sur les stores.

 


 

Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 à Marseille 

  
  

 

 

Les dates clés des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024

Arrivée de la flamme olympique en France → Printemps 2024

Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques → 26 juillet 2024

Jeux Olympiques  → du 26 juillet au 11 août 2024

Jeux Paralympiques → du 28 août au 8 septembre 2024